09.86.37.52.49 contact@12p5.com

Avec ou sans casque à vélo ?

28 mars 2022

Le port du casque à vélo est-il obligatoire ? C’est une grande question qui fait débat en France depuis plusieurs années. La bataille entre les partisans et les opposants fait rage. Alors que la pratique du vélo est en plein essor, le choix de la France entre sécurité et frein à la pratique rend la prise de décision compliquée. Dans ces conditions, le choix du casque vélo revient directement à l’usager lui-même.

Pourquoi le port du casque à vélo est-il controversé en France ?

Voilà ce que la FUB* nous en dit : “ Ce débat est trop souvent caricaturé en « Pour ou contre le casque ». Nous respectons ceux qui ont l’habitude d’en porter mais avec de nombreux partenaires français et étrangers, nous affirmons qu’il vaut mieux se déplacer à vélo sans casque que renoncer au vélo ! Ce qui importe, c’est d’informer correctement les cyclistes pour que chacun évalue les risques liés à sa propre pratique et en tire les conséquences.”

En filigrane de ce débat : la sécurité évidemment ! Il est alors à noter que plus de la moitié des quelque 170 décès annuels sont à déplorer en dehors des agglomérations. En revanche, 85% des accidents ont lieu en milieu urbain. Conclusion : les accidents sont moins graves en ville qu’à la campagne. De très nombreuses études montrent que la vitesse est le facteur d’accident qui augmente considérablement la gravité des blessures. Elle induit des polytraumatismes. En effet, d’autres organes vitaux en dehors de la tête sont touchés. Bilan des courses : le port du casque n’est pas LA solution à tous les problèmes de sécurité rencontrés par un cycliste.

Les routes départementales étant les plus problématiques, il est important d’agir globalement sur les vitesses pratiquées plutôt que de stigmatiser une seule catégorie d’usagers. Le bilan lésionnel des cyclistes accidentés sur ces routes mais aussi de tous les autres usagers de la route est bien plus grave que celui dressé dans les accidents qui se produisent en ville. 

A ce propos, c’est bien parce que c’est la vitesse qui est avant tout facteur de gravité que le cyclisme professionnel oblige le port du casque depuis 2003. 

En ce sens, il a été démontré que la généralisation du 30 km/h en ville améliore la sécurité de tous. Nombreux professionnels pensent que ce genre de mesures améliorera la sécurité routière. 

Pour sécuriser les déplacements à vélo, il faut aussi construire des infrastructures sécurisées, des pistes cyclables, à condition que leur continuité soit assurée aux carrefours. Christophe Najdovski, alors adjoint à la maire de Paris, qui avait pour objectif de passer la part du vélo dans les déplacements de 4% à 15% en 2020, était d’ailleurs l’un des premiers élus à s’être manifesté, sur Twitter, contre l’obligation voulue par les députés LREM.

 

Qu’est ce qui freine le port du casque à vélo en France ?

Les usagers les plus réticents s’opposeraient à porter un casque à cause d’une esthétique jugée disgracieuse. Les marques redoublent donc d’imagination. Les casques sont de plus en plus beaux et attractifs dans le but de convaincre une nouvelle population de cyclistes actifs, urbains et pour qui le look est essentiel, même à vélo. 

On peut se demander si l’obligation du port de casque entraînerait nécessairement une baisse de la pratique du vélo. C’est en tout cas ce qu’il s’est passé en Australie et au Canada lorsque le casque est devenu obligatoire il y a une vingtaine d’années. Alors que la politique globale en France tend à favoriser et encourager l’usage du vélo, une chute du nombre d’usagers serait bien regrettable ! 

FUB*: Fédération des usagers à Bicyclette

 

Vous aimerez aussi…

Stationner son vélo cargo

Stationner son vélo cargo

Avec plus de 400 000 vélos volés chaque année, la France compte beaucoup de cyclistes dépités. Pour autant faut-il...

Notre Newsletter

Retrouvez régulièrement les dernières actualités de notre blog. Vélotaf, mobilité, stationnement, soyez au premier rang pour tous nos articles !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Share This